FANDOM


Page en cours de rédaction

Cette page explique la structure des entrées du dictionnaire.

Pour une liste des abréviations utilisées, voir Annexe:Abréviations.

On distingue les entrées principales ou centrales, correspondant généralement à la forme languedocienne dominante ou à une forme secondaire en languedocien mais bien attestée dans d'autres dialectes, et les pages de variantes ou secondaires, qui sont la plupart du temps des simples renvois vers les pages principales. Si le lemme n'est pas attesté en languedocien, la page centrale est choisie de façon plus ou moins arbitraire, en tentant de privilégier les formes les plus répandues.

Dans le cas de termes homographes (mots différents ayant une orthographe identique), la page est organisée en onglets, chaque onglet ayant la structure d'une page classique (la partie préliminaire précède ces onglets lorsqu'elle est présente).

Partie préliminaireModifier

Cette partie ne fait pas partie du dictionnaire proprement dit. Elle est facultative et peut inclure des renvois vers d'autres projets (dictionnaires de catalan, d'espagnol, de noms propres occitans, d'occitan médiéval ou du français d'oc si un mot à l'orthographe identique existe dans ceux-ci ; attention, il peut parfois s'agir de simples coïncidences orthographiques sans rapports étymologiques, on se réfèrera à la section « étymologie » pour ces informations) ou une ligne « ne pas confondre avec » renvoyant vers des termes paronymes.


Section étymologieModifier

Cette section est souvent absente des entrées secondaires renvoyant vers une forme centrale (se référer à cette dernière pour y trouver les informations correspondantes).

Cette section inclut dans l'ordre (toutes les sous-sections sont facultatives) :

  • l'étymologie proprement dite, éventuellement accompagnée d'une datation de la première attestation et de renvois vers d'autres mots intéressants ou des éléments de comparaison avec d'autres langues ; on y trouvera également les termes dérivés du lemme (ou d'une variante) dans d'autres langues ; si ce champ n'est pas renseigné, on indique « étymologie manquante » et la page est classée dans la catégorie étymologie manquante
  • forme(s) médiévale(s) : indique les graphies et variantes médiévales du lemme, avec un renvoi vers le dictionnaire d'occitan médiéval ; la sous-section peut également inclure des compléments comme des définitions complémentaires ou des précisions concernant les attestations (date et documentation).
  • graphie mistralienne : indique la graphie mistralienne du mot (en général il s'agit de la forme centrale retenue par Mistral, correspondant la plupart du temps au provençal rhodanien et qui peut différer de la nôtre ; dans les pages de variantes on indiquera parfois, mais rarement, la graphie mistralienne, notamment si celle-ci présente un intérêt particulier).
  • cognats ou correspondants dans d'autres langues : indique les équivalents (cognats étymologiques, termes fortement apparentés ou créations romanes analogues) dans d'autres langues, la plupart du temps romanes (particulièrement catalan, espagnol, italien et portugais) ; peut inclure des compléments divers (variantes, définitions, synonymes plus fréquents, etc.).
  • apparentés : donne des termes étymologiquement apparentés au lemme, notamment lorsqu'ils sont susceptibles de présenter un intérêt ou un éclairage.
  • dérivés : donne des termes dérivés du lemme.
  • onomastique : donne des noms propres d'Occitanie étroitement apparentés avec le lemme, avec un renvoi vers le site Onomasticon Occitaniae ; nous avons parfois repris textuellement les correspondances données par Mistral sans les vérifier, et il convient de considérer ces indications avec prudence.
  • français d'oc : termes issus du lemme (ou d'une variante) utilisé en français d'oc (et pas en français général), avec un renvoie vers le dictionnaire correspondant.
  • note : inclut des informations complémentaires jugées intéressantes (par exemple des faux-amis dans d'autres langues).

Section flexionModifier

Cette section est obligatoire. Le lemme y est indiqué en gras et dans une police plus grande.

Elle inclut :

  • Dans le cas des substantifs et adjectifs (ou d'autres mots variables en genre et en nombre) : une flexion du mot (forme du pluriel et, le cas échéant, du féminin, avec éventuellement les prononciations correspondantes) ; dans cette section nous privilégions généralement la flexion et la prononciation languedociennes les plus répandues ou, si le terme n'est pas attesté dans ce dialecte, les modalités dans lesquels le pluriel est marqué phonétiquement (comme le gascon ou le dauphinois) ; on gardera à l'esprit que le pluriel n'est pas marqué phonétiquement en provençal notamment (sauf dans le cas d'adjectifs prétoniques, qui ont une morphologie du pluriel particulière que nous n'indiquons pas pour les simples adjectifs qualificatifs), ce qui entraîne certaines spécificités orthographiques, voir Annexe:Prononciation#Provençal. Pour les mots invariables, la section n'inclut que le lemme (éventuellement accompagné d'une prononciation), suivi de l'indication « invariable ». Pour les mots usités uniquement au singulier ou au pluriel, cette indication figure sous le lemme. Dans certains cas, les tableaux de flexion peuvent indiquer plusieurs variantes formelles.
  • Dans le cas des verbes : une indication du groupe verbal auquel le lemme appartient, avec des éventuelles précisions concernant la conjugaison (alternances vocaliques ou autres modifications orthographiques) ; dans le cas de certains verbes, notamment ceux terminés en -ir, le groupe verbal n'a pas toujours été vérifié et on considèra avec précaution ces informations (sans compter que de nombreux verbes ont des paradigmes de conjugaison variables selon les parlers [verbes originellement non inchoatifs ayant développé un conjugaison analogique de ce type) ; cette sous-section peut également inclure une prononciation (prononciation languedocienne dominante dans le cas général, ou prononciation idoine dans le cas d'une variante dialectale, souvent précisée dans la section suivante).

Certaines entrées simples peuvent inclure plusieurs flexions (cas de certains substantifs également utilisés comme adverbes invariables), suivies des sous-sections suivantes correspondantes (hormis la section « références », qui ne figure jamais deux fois sur une entrée).

Dans le cas de certaines formes spécifiques (pronoms personnels, possessifs, démonstratifs, etc.), notamment celles qui continuent au moins partiellement le système casuel latin, la section de flexion peut-être vide (elle ne contient que le lemme en gras et éventuellement une prononciation) mais est compensée par la présence de tableaux synthétiques indiqués sous les définitions.

Section prononciationsModifier

  • Cette section indique en API une ou plusieurs prononciations, précédées des indications dialectales correspondantes.
  • Dans le cas de pages centrales présentant des variantes, la section est intitulée « prononciations et variantes » et indique en plus les variantes (avec éventuellement des compléments comme prononciations ou restrictions sur le sens) ; si la page secondaire inclut des acceptions particulières, le lien vers la variante est suivi de « (*) » afin de l'indiquer au lecteur, qui pourra s'y référer.

Section nature grammaticaleModifier

L'intitulé de cette section correspond à la nature grammaticale du lemme (substantif, adjectif, adverbe, conjonction, préposition...) ou morphème (suffixe, préfixe...), et est indiquée en rouge.

Nous n'avons généralement pas séparé les adjectifs substantivés des adjectifs dont ils sont issus (nous indiquons simplement « adjectif et substantif »).

Si l'intitulé de la section est simplement « substantif » (ou « adjectif et substantif »), cela signifie que le substantif existe au masculin et au féminin (on se réfèrera à la section « flexion » pour connaître la forme féminine correspondante ; si la flexion n'indique pas de forme féminine, c'est que le terme est épicène).

Dans le cas de substantifs dont le genre est variable dans l'usage, l'intitulé est « substantif (masculin ou féminin) »

Pour les verbes, cette section indique si le mot est employé comme transitif, intransitif ou pronominal. Dans de nombreux cas nous n'avons pas séparé les acceptions correspondant à un usage transitif et celles correspondant à un usage intransitif (l'intitulé est simplement « verbe transitif ou intransitif »). Les verbes transitifs indirects ou attributifs sont indiqués comme intransitifs. De plus, nous n'avons pas toujours bien distingué les verbes proprement intransitifs des verbes transitifs employés absolument (ce point nécessiterait des vérifications complémentaires).

définitionsModifier

À la suite de la nature grammaticale sont indiquées les différentes acceptions du mot, précédées d'une indication dialectale le cas échéant ; si la forme centrale est inconnue dans le dialecte concernée, l'indication dialectale sera de préférence indiquée dans le corprs de la définition (par exemple en précisant 'en languedocien, en provençal', etc.). Chaque définition peut être suivi d'un renvoi vers un ou plusieurs synonymes (précédés du symbole V.).

Dans le cas de variantes secondaires, la ligne de définition est la plupart du temps un simple renvoi vers la forme centrale, précédé d'une indication dialectale le cas échéant et parfois suivie d'une brève définition entre guillemets.

Chaque définition peut être suivie d'exemples, citations ou locutions (qui figurent la plupart du temps dans la section suivante).

Section citations, exemples, locutionsModifier

Cette section inclut des exemples d'utilisation du lemme, des locutions l'incluant (avec parfois un lien vers la locution en question si une entrée est consacrée à cette dernière) ou des citations d'auteurs, parfois suivies de traductions ou d'explications complémentaires.

Les exemples correspondant aux formes secondaires figurent normalement sur l'entrée principale.

Section référencesModifier

Cette section est facutative mais présente sur la très grande majorité des entrées ; elle n'est absente que des lemmes dont n'avons pas cherché (ou, parfois mais, pas trouvé) d'attestation dans des ouvrages lexicographiques mais attestées par des sources (écrites ou orales) ou qui nous sont apparues comme évidentes (par exemple certaines variantes dialectales de mots savants déduites de façon régulière).

Elle indique les références bibliographiques correspondant au lemme. Ces indications permettent de plus d'avoir une indication sur l'aire où le lemme est usité.

Voir Annexe:Références pour des indications complémentaires

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard